Valérie LAMARRE

Valérie LAMARRE

Valérie LAMARRE
(1966- )
Nationalité: fr France


Au début, il y avait le goût du dessin, la souplesse des fusains, la tendresse des pastels. Puis, il y eut le choc des trois dimensions avec la sculpture, le plaisir des matières, la sensualité du modelage, la précision de la taille de la pierre, la chaleur du bois. La découverte des pâtes polymères m'a permis de créer des bijoux colorés d'inspiration ethnique et d'entrer sans appréhension dans l'univers infini de la peinture acrylique et de jouer avec la magie des couleurs. Quel bonheur de pouvoir faire ce que l'on aime.

J’ai appris mon métier auprès, de maîtres qui avaient le goût de la transmission, qui aimaient partager. Cette envie, pour moi aussi, a grandi. C'est donc tout naturellement que, depuis la fin des années 90, j'anime, parallèlement à mon travail personnel de création, des ateliers de socialisation par l'art auprès d'un public de jeunes en grandes difficultés dans des structures aussi diverses que des foyers, des espaces dynamiques d'insertion, des prisons, des centres de vie sociale... Un livre est né de l'une de ces expériences. Je l'ai écrit avec une éducatrice PJJ et un directeur de SEGPA alors que nous intervenions tous trois dans un atelier relais auprès de grands décrocheurs et de pluri-exclus. Il a été publié aux éditions "D'une".

Je n'ai pas de plan. Je suis sculptrice, peintre, pastelliste et j’ai toujours voulu faire ça.

Michel-Ange disait : « J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. » Modestement, je cherche aussi à libérer les « anges ».


Articles:

Exposition à la Galerie Thuillier à Paris.


Cette exposition individuelle à la Galerie Thuillier, Paris 3ème, s'est déroulée du 13 au 25 septembre 2008.


Principales expositions


Collectives :

Vernouillet – 1995
Triennale de l'Arbre de Pierre - Hospice Saint Charles de Rosny sur Seine – 1996
Les Artistes du Ciment – Siège des Ciments CALCIA – Guerville 1997
Les Artistes de Mantes – Hôtel de Ville – Mantes la Jolie 1997
Marché de l'Art – Bures 1999 (Invitée d’honneur)
Salon du bien-être - Compiègne 2016 (invitée d'honneur)
Temps d'artisans - Besançon 2017/2018

Individuelles :

Galerie Charles Chauderlot - Poissy - 1994/1995
CAC Le Chaplin - Mantes la Jolie - 2000
Trimitif – Foyer des Jeunes Travailleurs – Mantes la Jolie 2001
BNP - Hall de l'agence principale - Mantes la Jolie - 2003
Atelier - Galerie Mantes-la-Ville 2007/2012
Galerie Thuillier - Paris 3ème 2008
Nausicaa - Les Mureaux 2015/2016
La Terrasse du Château - Rosny sur Seine- 2017
Médiathèque - Bouray sur June - 2017
L'Auberge en Ville - Aubergenville - 2017/2018


Informations complémentaires :

- CYRANO IV (Ciment 120 cm) a aidé les ingénieurs des Ciments CALCIA à mettre au point leur « ciment à sculpter » le MANICAL. Cette pièce est visible en permanence sur le site des Ciments CALCIA.
- Plaquette des œuvres de Valérie Lamarre éditée à l’occasion de l’exposition du Chaplin (participation textuelle du collectif 19/84)
- « Brian, Rachid, Mathilde & les autres » (En collaboration avec Philippe Jubin et Nathalie Lelouey) Collection « Voyages en Pédagogie » Édition d’Une (2017)
- Réalisation d’une fresque « citoyenneté » à l’EPM de Porcheville avec dix détenus (2018)


EXPOSITION INDIVIDUELLE "CHAPLIN 2000"



Jusqu’à la fin du mois, le Chaplin propose à tous les curieux de retrouver leur âme d’enfant. Valérie Lamarre y présente en effet un échantillon de son travail de ces cinq dernières années.
Elève à l’atelier de Marc Touret, elle maîtrise désormais toutes les techniques : sculptures en terre selon la technique en creux, plâtre sur structure de métal, bois, bronze, et pastel pour les œuvres picturales. “Mon moyen d’expression principal est la sculpture. Les dessins datent tous de 1999. C’est un passage”.

Mais la technique se fait oublier tant les œuvres se répondent les unes aux autres pour créér un univers fantasmagorique. Un personnage en forme de goutte est assis tranquillement sur un quartier de lune. Une effrayante créature cornue incarne toutes les terreurs enfantines. Des êtres lunaires, pleins et ronds, sourient, se parlent, dédaignant gentiment notre regard rationnel. Une galerie de masques-lunes donne à voir toutes les émotions ressenties dans ce monde inconnu. Inconnu ou oublié ? On se découvre soudain pris d’une grande tendresse pour ces créatures aux couleurs douces, rassurantes, aux formes confortables. Tout cet univers rappelle immanquablement les contes merveilleux de l’enfance, les lutins et les elfes, les gnomes et les étoiles. “Ce sont des personnages qui sortent de ma tête. Les créatures ne sont pas réfléchies, elles naissent dans le travail direct de la matière”.

Quelques œuvres laissent bien deviner le goût de Valérie Lamarre pour les arts premiers, ou encore son récent travail sur le mouvement à travers une danseuse longiligne de plâtre. Mais son grand talent est de savoir construire, grâce à ses œuvres, un pont entre l’adulte et l’enfant que chacun de nous a été.


Charlotte BLONDEL

Le Courrier de Mantes

Publié le 14 décembre 2000



"L'imaginaire de Valérie ne ressemble à aucun autre. Peuplé de Sélènes, de Yogis, d'andromorphes, de visages de pierre, ou de "formes" nées des coeurs de matière, son monde nous renvoie autant aux forêts obscures de nos enfances qu'aux cours de récréation où nous inventions secrets et jeux à l'abri des regards des adultes.
Depuis près de 10 ans, d'expositions en expositions, Valérie nous raconte son roman d'amour avec la vie. Ce qu'elle bâtit, formes après formes, nous renvoie aux plaisirs du bonhomme de neige, aux crayonnages. Elle découvre (Eurêka !) lentement, pour nous, un univers de bonté, une utopie, ce vers quoi nous devrions tendre et que nous avons oublié. Nos terreurs s'apaisent grâce à ses "gardiens de couleurs", nos rêves s'envolent avec "Cyrano IV" (lisant du Bergerac sur son croissant de lune enfin atteint)."
Jérémy Maranne - 2001


Exposition au Chaplin 2000


Cette exposition individuelle a eu lieu dans la salle d'expositions du Centre d'Actions Cuturelles "Le Chaplin" à Mantes la Jolie du 1er décembre au 29 décembre 2000. A cette occasion, une plaquette de l'exposition à été éditée avec la participation textuelle du "Collectif 19/84".


Créé avec Artmajeur